ELEVAGE – Les escargots

Je participe au rallye liens de coraliecaramel sur les expériences et les élevages que nous réalisons en classe.

Beaucoup d’élevages sont simples à mettre en place, vous pouvez les découvrir sur son blog!

 

 

_____________________________________________________________________________

Au mois de septembre, nous avons accueilli dans la classe deux petits escargots,  petits cousins de Caracolus…

Comme ils avaient débarqué sans « valise », nous avons cherché dans les documentaires de la bibliothèque de classe comment les installer…

Nous avons eu bonne partie de la collection des Tatsu NAGATA et celui de l’escargot a été le préféré de mes élèves:

Dans le terrarium improvisé, nous avons mis de la craie (pour renforcer leur coquille), facile à trouver, de l’eau et un petit bac de terre.

Durant plusieurs jours, les élèves ont amené de quoi les nourrir. Afin de savoir ce qu’ils voulaient manger, nous n’avons donné qu’un seul aliment par jour.

Bon, certains jours, ils jeûnaient et « refusaient » de dévorer leur repas… D’autres, par contre, ils dévoraient…

Au bout d’une semaine, après avoir pris conseil autour d’eux, mes élèves savaient comment les contenter.

Un tableau des responsabilités a permis de distribuer les « corvées » entre chacun d’eux: humidifier le terrarium, le nettoyer, leur donner à manger ( de la salade, du raisin, des pommes, des feuilles de choux…)

Afin de synthétiser nos observations, j’ai utilisé les ressources de Bout de Gomme pour réaliser une affiche:

Les ressources qu’elle propose sont .

Et puis, un matin, 49 petits escargots sont apparus dans le terrarium…

 

Leurs coquilles étaient transparentes et bien fragiles, nous n’avons plus osé touché au terrarium.

Nous avons donc tenté de trouvé comment ces bébés escargots étaient arrivés en nous replongeant dans les documentaires de la classe.

Trois semaines plus tard, donc, avec nos loupes, nous avons observé la ponte de nouveaux œufs.

24 paires d’yeux autour du terrarium, ça faisait du monde…

Pour approfondir l’observation directe, nous avons utilisé le diaporama de Sanléane .

Nous avons gardé une trace du cycle de vie de nos escargots:

Et puis le terrarium est devenu un peu petit, nous avons relâché les escargots dans le jardin de l’école, en cherchant au préalable un endroit ombragé, protégé où ils pourraient facilement trouver refuge.

———————————————-

En 2015, nous voilà repartis dans l’élevage des escargots!

Cette année, comme ils tardaient à pondre, nous avons travaillé sur les chaînes alimentaires.

Voici une petite fiche de découverte à partir du menu de nos escargots.

DDM - élevage d'escargots - CYCLE 2

 version modifiable

  1. grain de sel
    dit :

    Jolie exposition des travaux réalisés : MERCI
    Ce sera une source d’inspiration pour l’an prochain : j’adore votre site MERCI ENCORE


  2. elcaracol
    dit :

    Merci @grain de sel! Bienvenue dans mon petit monde.
    Se lancer dans l’élevage d’escargots est vraiment très simple, les élèves adorent s’occuper d’eux!


  3. ReCreatisse
    dit :

    Très sympa ! Je n’ai pas fait d’élevage dans ma classe  cette année…Peut-être l’année prochaine , les enfants sont toujours émerveillés par ces petites bêtes…


  4. Anyssa
    dit :

    Merci de nous faire partager ce joli moment de classe.

  5. carole
    dit :

    bonjour très intéressant ce partage:)
    par contre attention on dit « petits tentacules » et « grands tentacules » (tentacule étant masculin)
    bonne continuation


  6. elcaracol
    dit :

    Merci carole pour ce petit rappel d’orthographe! Je vais le signaler aussi à Bout de Gomme, qui a créé le document.

  7. Carole
    dit :

    De rien bonne soirée et encore merci pour votre partage très instructif

Please follow and like us:

2 Commentaires

  1. ju

    Super , merci beaucoup, je voudrais faire un élevage d’escargot l’an prochain.
    Après vous avoir lu, j’ai lu un document sur le site de la main à la pâte: voici l’extrait:
    « Que faire de l’élevage en fin d’année ? Même si l’on trouve ces escargots dans nos régions, ne les relâchez pas dans la nature en fin d’élevage. Dans votre élevage, les escargots n’ont pas été soumis à la pression de sélection du milieu naturel, et des souches adaptées à des conditions d’élevages et non pas des conditions naturelles ont été favorisées. Ainsi, en les relâchant, vous risquez de polluer génétiquement les populations déjà en place qui s’en trouveront donc affaiblies alors que vous souhaitiez peut-être les renforcer.

    Si vous ne pouvez garder votre élevage ou le donner à une autre classe, il vous faudra vous résoudre à le détruire, en l’absence des élèves (par congélation dans des sachets étanches placés par la suite aux ordures ménagères).  »
    Qu’en pensez -vous? Moi je me vois pas les tuer! et d’un autre coté si de les remettre en liberté n’est pas bon… je ne sais plus quoi penser…

    Répondre
  2. caracolus (Auteur de l'article)

    Nous avons relâché les escargots à l’endroit où nous les avions trouvés (dans un coin de la cour), après quelques semaines. C’étaient des petit-gris donc une espèce très commune chez nous et non exotique. Je ne garde pas l’élevage d’escargots toute l’année (une période tout au plus, le plus souvent 4 à 5 semaines) car ensuite, les conditions de vie dans la classe ne conviennent plus (température, humidité de l’air).
    Par contre, effectivement, pour les élevages plus longs, j’ai congelé les ténébrions et les phasmes…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial