Mystère au palais de G. ROMAN: théâtralisation

Nous préparons toujours la venue dans notre classe de Ghislaine ROMAN en lisant beaucoup de ses albums et petits romans. Cette semaine, nous avons commencé la lecture d’un petit roman édité chez Milan Poche (dans la collection Benjamin): Mystère au palais.

Il est illustré par Bérengère DELAPORTE, tout comme le documentaire Mes P’tites questions sur le thème du Moyen-âge (aux éditions MILAN) qui nous a permis de parler plus longuement du château-fort.

 

Nous avons abordé la lecture comme avec n’importe quel autre roman, par imprégnation orale. Mais l’objectif était de faire « sentir » aux élèves que le texte chantait beaucoup, presque tout autant que les mots des personnages dans l’album J’veux pas y aller! puis qu’il est écrit en vers.

Voici les stratégies de lecture travaillées à partir de cet album:

Ce travail de lecture a donné lieu à un prolongement en production d’écrits, autour de la forme poétique du texte: nous avons recherché les sons qui riment et fait des passerelles entre les mots, à partir de ce qu’ils chantent (les membres de la famille avec les prénoms, par exemple).

En parallèle, nous avons utilisé l’album pour poursuivre notre projet écriture de la période :

  • PRODUCTION D’ECRITS  – texte poétique (3 fiches selon que l’on préfère travailler sur la page originale de l’album ou une remise en page du texte en vers ou avec un support en couleur pour la remédiation).

Nous avons également joué l’histoire à partir de la version théâtrale du texte (je l’ai adapté afin que mes élèves le « jouent » devant Ghislaine ROMAN lors de la rencontre programmée dans notre classe).

Nous avons déjà travaillé sur l’univers de Ghislaine ROMAN:

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial