Vèzmô la sorcière

Connaissez-vous Vèzmô, cette horrible sorcière née sous la plume et le crayon de Geoffroy DE PENNART ?

Elle viendra ricaner dans ma classe à la rentrée pour nous aider à travailler quelques stratégies de lecture en lien avec le thème du mois de novembre: Sorcières, ogres, monstres et vilaines créatures…

De quoi frémir, rire et replonger dans les contes traditionnels avec ce personnage haut en couleurs qui rencontre son prince charmant enchanteur puant…

—————-

Voici la trame de ma séquence, axée sur le lexique (avec l’opposition de la beauté/de la laideur).

SEQUENCE CE1 Vezmo la sorcière

Les fiches pour les élèves sont destinées au cahier de lecteur (au format A5) et lorsqu’elles sont en format A4, au travail de groupe.

SEANCE 1 –  caractériser les personnages /lexique de l’album

SEANCE 2 – associer texte et images pour mieux comprendre / décrire la sorcière

SEANCE 3 – la ruse du prince / l’enchanteur

SEANCE 4 – faire dire le contraire au personnage

Et les versions modifiables : séance 1séance 2séance 3 séance 4

—————-

Cet album s’inscrit dans un parcours lectures comprenant l’étude d’autres albums:

Ah! Les bonnes soupes de Claude BOUJON (CE1)

J’ai utilisé le tapuscrit proposé par Alysse , quelques exercices  de Bout De Gomme (dont j’ai remanié le contenu pour ne garder que les stratégies de lecture que je souhaitais faire travailler), ainsi que la séquence de production d’écrits consacrée à cet album dans l’ouvrage Réussir en production d’écrits chez RETZ.

Voici la fiche de travail que j’ai donné aux élèves: REDACTION Ah les bonnes soupes 

Le repas des sorcières de Claude CATTELAIN (CE2)

Nous avions fait l’acquisition, il y a quelques temps déjà de 15 exemplaires de ce petit roman dans mon école. J’ai axé l’exploitation de cette histoire autour de stratégies de lecture orale (mise en situation des dialogues, travail sur  le souffle, la ponctuation) puis de compréhension.

La sorcière prépare le repas de fête qu’elle doit partager avec ses cousines sorcières et part en quête d’un ingrédient mystérieux indispensable pour réussir son repas. Les indices laissent penser qu’elle recherche un petit enfant bien dodu et qu’au cours de son expédition, elle est attaquée par un horrible monstre… Mais il n’en ai rien!  

A la lecture de la fin de l’histoire, il est nécessaire de se questionner pour « détricoter » tout le film de l’histoire que l’on a construit dans sa tête (tant pour la chute finale que pour le personnage du monstre).

Pour cela, j’ai utilisé une exploitation trouvée en téléchargement sur Yumpu sans retrouver son auteur. S’il se reconnait ou que vous le connaissez, merci de bien vouloir m’indiquer la source de ce document.

La sorcière habite au 47  et les petites histoires de La plus affreuse des sorcières de Nicolas de HIRSHING (CE2)

Nous n’avons pas spécifiquement travaillé sur celles-ci, elles font partie du parcours car je les ai lues à mes élèves dans le temps de lecture offerte.

Nous recevrons Nicolas de HIRSHING dans notre classe au printemps.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[+] Zaazu Emoticons Zaazu.com

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial