Rencontre avec Didier Jean et Zad – 2004

Cela fait un petit moment que je voulais consacrer un article à deux artistes que j’aime beaucoup: Didier Jean et Zad.

Pour découvrir leur univers, c’est ici.

En 2004, mes élèves et moi avions exploité leur album musical,  Cuikomo, édité chez Milan en 2001 mais introuvable ces dernières années.

  

Et puis, depuis peu,  il a été réédité chez Utopique, la « cabane » d’édition (née sous le nom 2 vives voix en 2010) à leur initiative. 

Plus de détails sur ce changement de nom ici. 

Pour ce petit bijou, Zad a réalisé les illustrations et Didier Jean, le texte et la bande originale.

C’est un album aux grandes dimensions (plus de 20x30cm) idéal pour une lecture partagée en classe ou en accompagnement du conte.

 Il comporte un CD  comprenant le conte, la chanson de Cuikomo et la ballade de Cuikomo.
didier-jean-et-zad

     « Un jour où il planait au-dessus du fleuve, Cuikomo vit un petit poisson si

     gai, si beau, qu’il voulut en faire un ami. Mais l’oiseau ne savait pas

     nager, de même que Léon lepoisson ne pouvait pas voler. Alors, Cuikomo

     improvisa une chanson. Et devinez qui jouait les percussions… « 

     Des extraits du conte musical ici.

   

C’est une histoire d’amitié pleine de tendresse  entre un oiseau et un poisson que leurs univers respectifs séparent. Ils affronteront des obstacles, leur peur, les moqueries des autres… pour mieux vivre leur amitié.

C’est un formidable album pour parler des différences, de la tolérance et du courage!

Didier Jean et Zad m’ont gentiment autorisée à publier quelques images de l’album  dont la structure est ainsi faite: parfois  le texte à gauche, l’illustration à droite, parfois une grande illustration sur la double page avec le texte intégré.

uikomo-page-8-9 uikomo-page-22-23

Cette même année, nous avions eu la chance de les rencontrer et cela avait donné naissance à un petit album (enfin un grand album en 20X30 pour la classe et 20 petits albums en A5 pour les élèves…)

couverture-finale

 

Alors que Didier Jean conduisait mes élèves sur le chemin de leur imaginaire pour

faire naître une belle amitié entre deux personnages que tout oppose , Zad

réalisa quelques illustrations au crayon gris et aux pastels.

    Nous avions ensuite, après leur départ,  rédigé l’histoire qui était née de cette

rencontre. 

12

jpg-3


Ils sont aussi les auteurs d’un autre album au message plus engagé qui fait partie de la liste ministérielle et dont les illustrations provoquent beaucoup d’émotions: L’agneau qui ne voulait pas être un mouton, publié chez Syros.


  1. Mecarson
    dit :

    C’est vraiment magnifique, merci pour cette belle découverte 🙂

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial